SFR Presse
Le Figaro
3 septembre 2019

Les prisons restent dans l’angle mort

Paule Gonzalès

1 min

À PEINE porté sur les fonts baptismaux du monde du ­renseignement et déjà chargé d’une tâche herculéenne, sous les yeux sans concession de l’opinion publique. Alors que le renseignement pénitentiaire nouvelle manière n’a que deux ans et demi d’existence, le rapport parlementaire pointe déjà ses risques d’embolie. Il dénonce une « charge de travail excessive qui ne lui permet pas un suivi a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :