SFR Presse
Le Figaro
16 octobre 2018

Le pari russe, pour l’instant, gagnant

Isabelle Lasserre

5 min

1 like

APRÈS LE FIASCO afghan, la violence de la guerre en Tchétchénie et le dangereux fait accompli ukrainien, les puissances occidentales avaient accueilli avec scepticisme l’intervention militaire russe en Syrie, en septembre 2015. Trois ans plus tard, le Kremlin a pourtant rempli la plupart des objectifs qu’il s’était fixés au Levant. La Russie a d’abord effectué un spectaculaire retour dans cette r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :