SFR Presse
Le Figaro
11 avril 2019

Libye : le jeu ambigu de Paris avec Haftar

Si la France parle à tous les acteurs libyens, elle a propulsé et maintenu l’homme fort de l’Est, qui sert ses intérêts.

Isabelle Lasserre

4 min

Isabelle Lasserre
Isabelle Lasserre

LIBYE C’était au quartier général de l’Armée nationale libyenne (ANL), le mois dernier à Benghazi. Une nouvelle fois, Jean-Yves Le Drian tentait de rapprocher les frères ennemis de la politique libyenne. Après avoir rencontré Fayez al-Sarraj, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) à Tripoli, le ministre des Affaires étrangères avait retrouvé avec plaisir le maréchal Haftar dans son quarti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :