SFR Presse
Le Figaro
15 mai 2019

Les entreprises, inquiètes, attendent les arbitrages sur les efforts qui leur seront demandés

Marie Visot

2 min

Les entreprises sont inquiètes. Et n’ont d’autre choix, en ce moment, que de patienter en attendant que les arbitrages soient faits. Le travail minutieux d’examen des niches fiscales les concernant, effectué en ce moment par Bercy mais aussi par les parlementaires, bat en effet son plein. Car il faut bien financer les mesures de soutien au pouvoir d’achat, annoncées par le chef de l’État, en déce

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :