SFR Presse
Aujourd'hui en France
8 novembre 2018

Que faire si votre enfant est victime ?

1 min

C’est la hantise des parents : voir son enfant rentrer tête basse après une journée de brimades à l’école. Qu’il soit victime, témoin ou agresseur, n’essayez pas de régler la situation vous-même. La plate-forme du ministère de l’Education, Non au harcèlement, recommande de ne pas rester silencieux, d’aborder le sujet avec votre enfant et de prendre rendez-vous avec la direction de l’établissement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :