SFR Presse
L'Union
14 janvier 2019

Un effet Mauresmo ?

3 min

MELBOURNE Lucas Pouille, attendu comme l’héritier de la génération Tsonga -Gasquet - Monfils, s’en remet à Amélie Mauresmo pour trouver un nouveau souffle. L’année dernière, à 24 ans, Pouille est entré brièvement dans le top 10 – une semaine en mars – avant que sa progression ne s’enraye subitement. L’envie évanouie, la suite n’a été qu’un long chemin de croix, au point de finir au-delà du top 30.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :