SFR Presse
Le Figaro
13 août 2019

Hollywood, machine à rêves et à vices

CINÉMA Bien avant l’affaire Weinstein, le cœur du 7e art américain a dissimulé ses vilains penchants pendant que les étoiles brillaient. Retour sur images.

Eric Neuhoff

2 min

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Hollywood n’existe pas. Oubliez les smokings et les limousines, les gros cigares et les avant-premières avec projecteurs balayant le ciel comme des canons de la DCA. L’usine à rêves a toujours eu une odeur de soufre. Les grands studios étouffaient les scandales. Les drogués se piquaient en cachette. Les homosexuels camouflaient leurs penchants. Les sourires étaient factices, les robes longues prêt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :