SFR Presse
L'Union
5 février 2019

“Je veux qu’elle paye pour le mal qu’elle m’a fait”

4 min

Depuis hier et jusqu’à mercredi se tient le procès en appel de Sabrina Dufresne accusée de séquestration et d’actes de torture sur son propre cousin, à Reims. Les larmes coulent le long de son visage, alors qu’elle se présente dans le box des accusés. Sabrina Dufresne, 31 ans aujourd’hui, a légèrement coupé ses cheveux. Elle n’est pas maquillée, loin de l’image qu’elle avait donnée d’elle en premi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :