SFR Presse
Nice Matin
26 décembre 2019

Attaque jihadiste au Burkina : 35 civils tués

2 min

Trente-cinq civils, dont 31 femmes, ont été tués mardi dans une attaque jihadiste à Arbinda, dans le nord du Burkina Faso, une des plus meurtrières de l'histoire de ce pays sahélien, qui a décrété 48 heures de deuil national. C'est le président burkinabè Roch Kaboré en personne, à qui a souvent été reproché son manque de poigne face aux groupes jihadistes, qui a annoncé sur Twitter le macabre bila

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :