SFR Presse
Nice Matin
22 octobre 2019

Une octogénaire vulnérable spoliée de 340 000 euros par sa fille

CHRISTOPHE PERRIN chperrin@nicematin.fr

2 min

Michèle, 86 ans, vivait recluse dans un appartement au milieu d’un capharnaüm indescriptible, les meubles couverts de poussière, les toilettes inutilisables. Un psychiatre qui l’a rencontrée dans ce deux-pièces insalubre, évoque une femme « apeurée », « sauvage », diagnostique un début de démence sénile avec « une perte de contact avec la réalité ». Sa fille, Jeanne, est accusée d’avoir profité de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :