SFR Presse
Le Figaro
3 avril 2019

La sortie sans gloire de celui qui voulait incarner l’orgueil algérien

Insurgé, ministre puis président depuis 1999, Bouteflika détient le record de longévité à la tête du pays, mais n’a jamais voulu prendre la mesure du ras-le-bol des Algériens.

Thierry Oberlé

5 min

Thierry Oberlé
Thierry Oberlé

IL N’EN RESTAIT qu’un, c’était lui. Comme tous les dirigeants qui se sont succédé à la tête de l’Algérie, Abdelaziz Bouteflika est un ancien insurgé de la guerre d’indépendance. Né à Oujda, au Maroc, le 2 mars 1937, d’une famille de commerçants de l’Ouest algérien, il rejoint le Front de libération nationale (FLN) en 1956 et intègre le cercle des proches du colonel Houari Boume­diene à l’état-majo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :