SFR Presse

Décrocher un portrait de Macron jugé "légitime"

1 min

LYON. Décision inédite au tribunal correctionnel de Lyon: le juge unique a invoqué "l’état de nécessité" et le "motif légitime" pour relaxer deux "décrocheurs" d'un portrait d'Emmanuel Macron en février dernier, poursuivis pour vol en réunion. "C'est une première et un très très bon signal pour nous", a déclaré une porte-parole du mouvement Action non violente-COP21 qui a salué cette "décision his

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :