SFR Presse
Courrier Picard
26 août 2019

Jules-Barni perd enfin sa verrue

DAVID VANDEVOORDE

2 min

DAVID VANDEVOORDE
DAVID VANDEVOORDE

Les no 26 et 28 ont été réduits en gravats. Il y a sept ans, ces maisons se fissuraient suite à une fuite d’eau. LES FAITS ● 16 septembre 2012 : les riverains habitant entre les no 20 et 32 rue Jules-Barni sont évacués, des fissures étant apparues sur des façades après une fuite de canalisation. ● Fin février 2013 : première date avancée pour la démolition des immeubles les plus touchés, les n° 26

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :