SFR Presse
Libération
11 octobre 2019

«Zébu Boy», du front à l’insurrection

La révolte malgache de 1947 par Aurélie Champagne

2 min

Madagascar, 1947. Ambila est Zébu Boy. Un surnom qu’il doit à ses prouesses de jeunesse face aux zébus dans les arènes de savika, «cette tauromachie à mains nues et sans mise à mort prisée d’une côte à l’autre». Un autre temps pour Ambila. Puis ce fut la guerre, en métropole, dont il revient à peine, après avoir combattu, avoir été fait prisonnier, s’être évadé, avoir résisté, puis un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :