SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

L’Italie, troisième puissance de la zone euro, à la dérive

Le chef du gouvernement italien a présenté un budget modifié assorti d’un déficit nettement réduit. Mais un rapport officiel montre l’ampleur du décrochage du pays.

N/A

1 min

Le bras de fer budgétaire continue entre Rome et Bruxelles. Giuseppe Conte, le président du Conseil, en visite à Bruxelles, mercredi soir, a marqué un point. Il a présenté un nouveau projet de budget avec un déficit significativement réduit : à 2,04 % du PIB, contre 2,4 % dans sa version retoquée par la Commission européenne. Les moyens utilisés pour parvenir à ce geste conciliant n’étaient pas c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :