SFR Presse

Du sursis et 50 000 euros d'amende requis contre une société et son ancien gérant

Harry Amourani

3 min

Harry Amourani
Harry Amourani

Les gérants d'une société portoise de génie civil s'expliquaient hier à Champ Fleuri sur la mort d'un salarié survenue en 2011. Le quinquagénaire était tombé du toit d'un fourgon pendant le déchargement de matériels. En 2015, c'est un chauffeur intérimaire qui s'est grièvement blessé à la jambe en allant récupérer des palettes de bois. L'accident s'était produit le matin du 2 août 2011, au Port, a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :