SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

En pleines turbulences, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi cherche une nouvelle gouvernance

Emmanuel Egloff

4 min

1 like

La malédiction du premier constructeur mondial a encore frappé. En 2015, Martin Winterkorn, le président de Volkswagen, tout juste parvenu à la première place du podium, avait été emporté par le scandale du « dieselgate ». Aujourd’hui, Carlos Ghosn est sur le point d’être débarqué de Nissan. L’emblématique patron avait pourtant réussi à forger une alliance unique entre Nissan, Renault et Mitsubish

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :