SFR Presse
Libération
9 décembre 2018

Derrière le procès du «Drug Lord», une saisie un peu trop flatteuse

L’anglais Robert Dawes, accusé d’une livraison colossale de cocaïne en 2013, est jugé à Paris. Les méthodes contestées des stups seront également sur la sellette.

3 min

La saisie record a longtemps été citée en exemple au sommet de la police judiciaire. Le 20 septembre 2013, les hommes de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) interceptent 1,3 tonne de cocaïne à l’arrivée d’un vol Air France Caracas-Paris, répartie dans une trentaine de valises enregistrées au nom de passagers fantômes. Le lendemain, le ministre de l’Intéri

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :