SFR Presse
Le Figaro
10 janvier 2019

Droit à l’oubli : Google l’emporte face au régulateur français

Les conclusions de l’avocat général de la CJUE désavouent l’avis de la Cnil et affaiblissent la liberté de la presse.

Braun, Elisa

2 min

INTERNET La date était marquée d’une croix rouge sur les calendriers de Google et de la Cnil. Le 10 janvier, l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu son avis sur deux dossiers que lui avait adressés le Conseil d’État en 2016. Ceux-ci faisaient suite à la condamnation de Google par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) à lui verser 100 000 euros

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :