SFR Presse
La Voix du Nord
14 juillet 2019

Des surveillants face à un détenu très énervé

1 min

Le regard porté sur cette affaire n’est pas le même du côté des surveillants. Comme l’enquête est toujours en cours, l’UFAP-UNSA justice ne tient pas vraiment à commenter. Néanmoins, le syndicat explique que les surveillants ont eu affaire à un prisonnier très énervé, de sa sortie du quartier disciplinaire jusqu’à son retour. « Avant d’être mis en cellule de prévention, le détenu est fouillé pour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :