SFR Presse
Courrier Picard
30 octobre 2018

Les graffitis coûtent cher

1 min

Saint-Quentin s’est doté d’une brigade anti-tag en 2013. Depuis, deux agents chassent les tags indésirables sur le domaine public. Les particuliers peuvent faire appel gratuitement à leur service en contactant Allo mairie. La brigade édite une facture pour le cas où les auteurs des dessins seraient retrouver et poursuivis par la justice. En 2017, le coût des 163 interventions s’élevaient, au total

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :