SFR Presse

Quinze bébés confinés en marge de l’incendie

J.G.

1 min

J.G.
J.G.

SAINT-DENIS. Rien n’expliquait hier soir, l’origine du brusque incendie qui a ravagé une dépendance située au devant de l’ancienne maison Maxelle, belle case créole inoccupée depuis au moins une trentaine d’années et située à l’angle des rues Labourdonnais et Jules-Aubert. C’est vers 20h30, que les pompiers ont été alertés du sinistre. Une vingtaine de soldats du feu venus des casernes de Sainte-M

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :