SFR Presse
Sud Ouest
10 juillet 2019

SNCF : « Pas de faute »

Fl. M.

2 min

Fl. M.
Fl. M.

LIBOURNE Un problème de « coordination » pour expliquer le couac de jeudi à la gare SNCF Un train chargé de matériel militaire et laissé en gare de Libourne par un conducteur qui avait fait ses heures. C’est la situation qu’ont dû régler les gendarmes jeudi 4 juillet. Mais « le conducteur n’était pas en faute », corrige la responsable de la communication de Fret SNCF qui a bien assuré ce transport

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :