SFR Presse
Sud Ouest
12 février 2019

SACHEZ-LE

1 min

A l’initiative de leurs syndicats (Unic, Unidec, CNPA), une centaine d’auto-écoles se sont rassemblées hier matin aux Quinconces à Bordeaux. Leurs responsables redoutent une réforme qui aboutirait à l’ubérisation de la profession, avec des structures en ligne qui feraient passer le code sur Internet et proposeraient des leçons de conduite par des moniteurs auto-entrepreneurs. « Or, nous, nous avon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :