SFR Presse
Le Figaro
17 décembre 2018

« Les élus ont été suspects pendant toute la Révolution française »

Le conflit entre le principe représentatif et l’idéal d’une démocratie sans délégués ni chefs est au cœur de la décennie révolutionnaire, explique le grand historien de la Révolution française*.

Guillaume Perrault

4 min

1 like

Guillaume Perrault
Guillaume Perrault

LE FIGARO : Quand la tension entre représentation nationale et démocratie directe apparaît-elle au cours de la Révolution française ? Patrice GUENIFFEY : La distinction entre mandant et mandataire est dénoncée dès que la représentation nationale est instituée pendant l’été 1789. Alors naît un discours qui dénonce le principe représentatif comme une usurpation et une confiscation de la souveraine

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :