SFR Presse
Le Parisien
5 janvier 2019

Politique

1 min

RUSSIE Londres a mis hier Moscou en garde contre tout « jeu d’échecs diplomatique », après l’inculpation jeudi pour espionnage de l’ex-marine Paul Whelan, qui possède les nationalités américaine, britannique et irlandaise. Les services de sécurité russes (FSB) affirment avoir arrêté Whelan « pendant qu’il commettait un acte d’espionnage », ce qu’il dément. Les relations diplomatiques entre le Roya

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :