SFR Presse
Marie-Claire
7 novembre 2019

“Ça me met en colère qu’on les résume à : ‘Ils ne sont pas aptes’”

Par Catherine Durand

2 min

Par Catherine Durand
Par Catherine Durand

Dyslexiques, dysphasiques, dysorthographiques… Souvent en difficultés scolaires, les élèves atteints de troubles “dys” peuvent être en détresse. L’orthophoniste Laura Alaria (1) donne des pistes pour mieux les comprendre. Vous dites que les troubles dys (dysphasie, dyspraxie, dyslexie, dysorthographie…) ne sont pas une épidémie. C’est quand même 2 à 8 % d’une classe d’âge… Ce n’est pas une épidémi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :