SFR Presse
Le Figaro
22 juillet 2019

Hongkong : les triades accusées de tabasser les manifestants

Les activistes pro-démocratie dénoncent la collusion entre la police et les mafias soutenues par Pékin

Grangereau, Philippe

3 min

Grangereau, Philippe
Grangereau, Philippe

ASIE La Chine a-t-elle envoyé la mafia passer à tabac des manifestants démocrates de Hongkong ? C’est la question que se posent beaucoup de Hongkongais au lendemain de l’attaque en règle de militants, dimanche soir à Yuen Long, près de la frontière chinoise, par des dizaines d’hommes masqués et bien organisés, vêtus de tee-shirts blancs et armés de bâtons et de tringles métalliques. Les manifestan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :