SFR Presse
La Provence
20 août 2018

4 ans après, il s’accuse d’un meurtre

1 min

Des ossements ont été mis au jour au fond d’un puits la semaine passée à Manduel (Gard). Ce squelette serait celui d’une femme, tuée en 2014. Son meurtrier présumé, un homme SDF se serait présenté le vendredi 10 août dans un commissariat parisien pour s’accuser de ce crime commis 4 ans plus tôt. Adopté alors qu’il avait 3 ans par une famille gardoise, cet homme d’origine malienne serait tombé dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :