SFR Presse
Sud Ouest
15 octobre 2019

Il avait appelé à « détruire » la ville d’Alain Juppé

Florence Moreau,fl.moreau@sudouest.fr

3 min

Florence Moreau,fl.moreau@sudouest.fr
Florence Moreau,fl.moreau@sudouest.fr

BORDEAUX Jugé en marge du mouvement des gilets jaunes, il bénéficie de la prescription pour injures publiques « Juppé, samedi, on te détruit ta ville, con… d. » En retrouvant l’auteur de ce post sur Facebook, daté du 31 décembre dernier, et en le renvoyant devant le tribunal correctionnel pour injure publique, le parquet de Bordeaux entendait bien rappeler que les délits commis en marge du mouveme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :