SFR Presse
Le Figaro
18 mars 2019

« La violence est désormais à la fois le message et le moyen de le médiatiser »

Le directeur général de la Fondapol* analyse les violences perpétrées samedi à Paris sur les Champs-Élysées. Les « gilets jaunes » n’expriment plus un refus du consentement à l’impôt, mais un refus du consentement à l’État, argumente-t-il.

Reynie, Dominique

3 min

Reynie, Dominique
Reynie, Dominique

LE FIGARO.- « Il faut casser pour être écouté » affirment volontiers les « gilets jaunes ». La violence est-elle devenue un moyen d’expression politique à part entière ? Dominique REYNIÉ.- La violence peut être considérée comme l’un des moyens d’expression et d’action politique, mais son usage n’est pas inconditionnellement recevable. Si l’on peut comprendre la violence désespérée, voire héroïqu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :