SFR Presse

Les « zones rouges » à éviter

2 min

Le ministre français des Affaires étrangères a invité hier les touristes à la plus grande prudence au sud du Sahel, soulignant que les djihadistes étaient de plus en plus mobiles dans cette région. « Il faut que tous ceux qui veulent faire du tourisme dans ces pays s’informent auparavant de ce qu’on appelle les ‘‘conseils aux voyageurs’’ mis en place et entretenus régulièrement par le Quai d’Orsay

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :