SFR Presse
Libération
9 mai 2019

Des «terres rares» moins polluantes ?

Pour des raisons environnementales et géopolitiques, les problèmes d’approvisionnement de ce groupe de métaux, malgré leur abondance sur la planète,pourraient freiner la transition écologique. La chimie a des solutions à proposer, comme le recyclage.

3 min

Indispensables au développement de nos technologies de pointe mais inégalement réparties sur la planète et difficiles à produire, les «terres rares» sont devenues une source de tensions géopolitiques et économiques. La chimie peut répondre à ces enjeux en découvrant des matériaux de substitution ou en concevant des procédés efficaces de recyclage de ces métaux. Improprement appelées «terres rares»

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :