SFR Presse
Le Figaro
18 mars 2019

Au tribunal, des peines plus sévères pour les « gilets jaunes »

Paule Gonzalès

3 min

Paule Gonzalès
Paule Gonzalès

LE MENU FRETIN. Le flot de la petite délinquance ordinaire - receleurs, auteurs d’outrages ou de violences -, commise par des boulangers, des livreurs, qui sont parfois même pompiers volontaires, le tout sans casier judiciaire. Pour le tribunal de grande instance de Paris, il s’agissait, ce lundi, d’écouler bien vite tous ces cas mineurs de « gilets jaunes » pris la main dans une délinquance « d’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :