SFR Presse
L'Union
18 novembre 2018

Theresa May sous pression des eurosceptiques

1 min

La Première ministre britannique Theresa May était, hier, sous la pression de plusieurs ministres euroscep-tiques pour modifier le projet d’accord sur le Brexit conclu avec Bruxelles, endossé de justesse par son gouvernement. Le projet a provoqué plusieurs défections au sein de son cabinet, motivées notamment par le sort particulier réservé à la province britannique d’Irlande du Nord après la sort

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :