SFR Presse
Sud Ouest
1 juin 2019

L’histoire d’une friche montée tout en haut de l’affiche

1 min

On trouve à Bordeaux des nostalgiques de la ville endormie et grise. On peut même les comprendre. Moins ripolinée jusque dans les années 90, moins pensée pour le tourisme, les loisirs et la sacralisation du patrimoine en pierre, Bordeaux avait quelque chose de plus authentique. Mais la façon dont la vie est revenue sur les quais fait vite oublier la tentation du « c’était mieux avant ». Déclassés

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

BORDEAUX

11 min

3 likes