SFR Presse
Sud Ouest
27 novembre 2019

Cette mer qui ne doit pas mourir

MARIE-LUCE RIBOT

2 min

Premier coup de tabac de l’hiver, la tempête Amélie a déferlé les 2 et 3 novembre avec son lot de dégâts : inondations, pannes d’électricité, routes coupées, trafic ferroviaire interrompu… et le paysage désolant de paquets de mousse blanchâtre sur l’ensemble du littoral. Charrié par les vents violents et des vagues monstrueuses, ce cocktail funeste n’est autre que la triste manifestation de ce que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :