SFR Presse
Midi Libre
2 février 2019

Le trait d’union

Mathieu lagouanère , Journaliste

1 min

Mathieu lagouanère
  , Journaliste
Mathieu lagouanère , Journaliste

éléments de langage à l’attention du visiteur de passage. Ici, tout le monde le sait, il existe bien un “bon” et un “mauvais côté” du Vidourle. Le mauvais ? C’est l’autre, naturellement. Non, on ne le passe, on ne le traverse pas. On “franchit” le Vidourle, Rubicon languedocien. Parce que ce fleuve (ah oui, au fait, ne dîtes surtout pas “rivière”, malheureux), ce fleuve donc, est un mythe : pour p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :