SFR Presse
La Provence
13 mars 2019

Prison ferme pour une fausse victime

1 min

"Je demande pardon aux victimes et aux associations" : un homme de 29 ans qui avait prétendu être une victime des attentats du 13 novembre 2015 pour toucher des indemnisations a été condamné hier à une peine de trois ans et demi de prison dont six mois avec sursis. Le tribunal correctionnel de Créteil a assorti la condamnation d’une mise à l’épreuve de deux ans comprenant une obligation de soins,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :