SFR Presse
Sciences et Avenir
28 juin 2018

Traiter les données informatiques sous l'eau

1 min

MÉGADONNÉES Microsoft a plongé un datacenter sous-marin au large des îles Orcades (Écosse) à 100 mètres de profondeur. Deux ans après un premier test de quatre mois à -10 mètres, la multinationale l'a immergé au fond de l'océan pour cinq ans. Objectifs : refroidir « gratuitement » les serveurs et accélérer les échanges des données grâce à une installation à proximité des côtes. Le prototype tester

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :