SFR Presse
L'Union
19 juin 2019

Nouvelle tuerie de Dogons

1 min

Une nouvelle tuerie a fait entre une vingtaine et une quarantaine de morts dans le centre du Mali, où le président Ibrahim Boubacar Keïta a récusé il y a quelques jours toute notion de « conflit inter-ethnique ». Depuis l’apparition en 2015 dans la région du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se mu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :