SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

Des psys dans la tête des tueurs

Claire Hache

4 min

Claire Hache
Claire Hache

Bras croisés, replié sur luimême, Hugo (1) paraît tendu, voire inquiet. Dans le huis clos de la salle de garde à vue, ce 15 décembre 2015, les heures s’égrènent et l’attitude du suspect évolue. Ses yeux hagards se perdent parfois dans le regard des enquêteurs ou dans l’objectif de la caméra qui filme son audition. Son corps parle pour lui : le désormais quinquagénaire est prêt à passer aux aveux.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :