SFR Presse
Corse Matin
8 janvier 2019

Le cardinal Barbarin n’a rien voulu cacher

2 min

PROCÈS Le prélat dit avoir fait ce que Rome a demandé Le cardinal Philippe Barbarin, jugé avec cinq anciens membres du diocèse de Lyon depuis hier pour non-dénonciation d’agressions sexuelles, s’est fermement défendu d’avoir "cherché à cacher" des faits "horribles" perpétrés par un prêtre de son diocèse. "Je n’ai jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles", a assuré l’arch

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :