SFR Presse
Le Figaro
1 octobre 2019

Le FMI survivra-t-il à la guerre des monnaies et du commerce ?

La Bulgare Kristalina Georgieva a inauguré le 1er octobre son mandat de cinq ans à la direction générale du FMI, où elle succède à Christine Lagarde. Le Fonds monétaire international, clé de voûte de la coopération économique des nations, est confronté à un triple défi existentiel : l’unilatéralisme de Donald Trump, la montée en puissance de la Chine, l’émergence des monnaies numériques.

Jean-Pierre Robin

6 min

1 like

Jean-Pierre Robin
Jean-Pierre Robin

MONDIALISATION La tradition est sauve : l’Europe assurera une fois de plus la direction générale du FMI, comme elle l’a exercée sans interruption depuis la création de l’institution phare de la mondialisation, il y a soixante-quinze ans. Mais l’arrivée de Kristalina Georgieva est tout sauf banale. Pour que cette Bulgare de 66 ans formée à l’Institut Karl-Marx de Sofia puisse accéder à l’un des pos

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :