SFR Presse
Sciences et Avenir
27 juin 2019

L'oxygène interstellaire se cache sur des poussières

1 min

ASTROCHIMIE Des scientifiques du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux ont peut-être compris pourquoi la molécule de dioxygène (O2) est si rare dans le milieu interstellaire alors que entre l'oxygène atomique (O) et le radical hydroxyle (HO) qui permettent sa formation sont abondants. L'atome d'oxygène serait piégé à la surface des grains de poussières interstellaires où il s'associerait avec l'

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :