SFR Presse
Le Figaro
10 décembre 2018

Trop d’émissions d’ammoniac dans l’air

C’est un instrument conçu par le Cnes qui a permis de mesurer le trop-plein de ce gaz nocif.

Marc Cherki

3 min

1 like

CHIMIE Depuis l’espace, il est impossible de masquer certaines émissions de gaz nocifs pour l’environnement et la santé. C’est ce qui ressort d’un article, publié dans Nature le 5 décembre, sur les émissions ponctuelles d’ammoniac. Ce gaz se décompose en moins de deux jours dans l’air en sels d’ammonium qui contribuent aux pluies acides, et donc à l’acidification des sols et aux phénomènes d’eutro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :