SFR Presse
Point de vue
24 octobre 2018

DIVINES ADORATRICES

4 min

Grenoble, l’autre ville de Champollion, conserve l’une des premières collections d’égyptologie française. Cet automne, son musée nous entraîne pour un saut dans le temps de près de 3 000 ans, vers Thèbes et le temple de Karnak où un clergé féminin, « divines adoratrices et chanteuses », célébrait le dieu Amon. À l’aube du premier millénaire avant J.C., l’Égypte antique traverse un temps troublé, d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :