SFR Presse
Elle
17 mai 2019

LE PROCÈS DE LA SOUFFRANCE

2 min

D’un côté trente-neuf victimes, de l’autre, sept prévenus. Le procès de France Télécom se déroule sur douze semaines devant le tribunal correctionnel de Paris. Pour Sylvaine Perragin, psychopraticienne et auteure de « Le Salaire de la peine, le business de la souffrance au travail » (éd. Don Quichotte/Seuil), rien n’a vraiment changé depuis cette tragique vague de suicides qui a frappé l’entrepris

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :