SFR Presse
Paris Match
4 décembre 2019

AU NOM DU PÈRE

Par Claire Stevens,@marrymejohn

2 min

Par Claire Stevens,@marrymejohn
Par Claire Stevens,@marrymejohn

Trois ans après la disparition de Leonard Cohen, son fils a mis une touche finale à ses dernières chansons. Le résultat, « Thanks for the Dance », est le plus bel album de l’année. Canonisation ? Il n’en est rien. Adam Cohen, enfant et collaborateur musical du poète canadien, aurait pu faire de cet opus posthume une panthéonisation en règle, dernier clou planté dans un cercueil déjà refermé par le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :