SFR Presse
Le Figaro
24 septembre 2018

La canicule fait fondre la valeur du voyagiste britannique Thomas Cook

Mathilde Visseyrias

2 min

Mathilde Visseyrias
Mathilde Visseyrias

Le réchauffement climatique va-t-il redessiner la carte des vacances dans le monde ? Cet été, les températures exceptionnellement élevées en Europe du Nord (ici Brighton, en Grande-Bretagne, l’été dernier) ont pesé sur les performances du tour-opérateur britannique Thomas Cook, qui a fait voyager moins de clients que prévu. Traditionnellement, les Allemands, les Britanniques et les Scandinaves pl

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :